28 février 2013

Un peu de stats

Les statistiques, vous connaissez ? Vous étiez un as  au lycée sur le sujet et quand le prof posait une question la dessus, vous étiez le premier à lever la main ? Non pas pour aller aux toilettes. Encore que, des statistiques sur les murs des chiottes, ça avait la classe aussi. Bon eh bien si vous aimez, comme j'aime bien partager, je vais vous montrer celle du blog.

Commençons d'abord par celle des navigateurs des visiteurs :


Pas moins de dix navigateurs différents quand même. Bon je l'avoue, je ne connaissais pas Silk avant et j'ai eu un gros ? sur la tête quand je l'ai vu sur mon tableau. Mais c'est intéressant de voir de nouvelles choses même si de mon côté, je suis satisfait de mes deux navigateurs Firefox et Chrome.

Voici maintenant celle des OS :



Seulement 8 OS de différents cette fois. Seulement ? Bon ça représente quand même 99,9 % du marché, hein. J'ai même une petite portion "unknow" si je prend les statistiques du blog dans leur intégralité. Un OS que même Google ne reconnaît pas, ça fait plaisir. Dommage que les heureux utilisateurs n'en ait pas communiqué le nom. Peut être suis je aussi suivi par la Corée du Nord ?

Reste l'article le plus lu. De ce côté là, pas besoin de vous faire un dessin. Il y a quelques semaines, l'article en question était celui que j'avais fait sur Kodomo no Jikan. Mais depuis, il a été bien rattrapé par celui sur le nouveau film de Naruto Shippuden. Un article d'il y a à peine un mois rattrape un autre article datant de plus de quatre ans ??? Eh ben, il doit vraiment être attendu de pied ferme, ce film sur Naruto Shippuden. Oui, moi aussi je l'attends.

Ah, vous voulez savoir le nombre de visiteurs aussi ? Je pourrais vous le dire mais il y en a tellement que j'ai peur de faire sauter les calculatrices de Google !

27 février 2013

Konoha Soir du soir, bonsoir !

Ouais, titre de merde je sais. Et alors ? Ça commence à devenir dur d'inventer de nouvelles tirades à chaque fois. Il faudrait peut être que j'arrête de faire des articles dès qu'un numéro sort, ce serait une bonne idée aussi. Mais je ne voudrais pas laisser la rubrique dans l'anonymat.

Cette semaine donc en plus du numéro nous avons bien sûr ce qui vous intéresse le plus, à savoir le chapitre (nooooon ?!! :o) Eh bien comme prévu c'est retour aux source donc flash back et ça va sûrement continuer comme ça pendant deux ou trois chapitres. Et bien sûr après, retour sur le flash back du combat Madara / Hashirama, encore trois ou quatre chapitre. Et après c'est la golden week ! \ o / Et encore après ? Ben on aura peut être droit à la suite de la guerre du présent. Peut être, hein.

Bon, je vous laisse dévorer les (très) fraîches nouvelles.


26 février 2013

Et de 100 !

Il fallait bien que ça arrive. Si vous avez pris la peine de compter fidèlement le nombre d'articles qui sont parus sur le blog depuis sa création, vous vous êtes sûrement rendu compte qu'il y en avait 99. Hein ? Oui bien sûr que vous avez autre chose à foutre, moi aussi d'ailleurs. Mais le compteur s'affichant à chaque fois que je créé un article me nargue à chaque fois donc moi je n'ai pas eu besoin de compter.

Bon, 100 articles, ça se fête quand même. Vous m'invitez au resto ? Non ? Au Mac Do peut être ? Non plus ? Un petit verre d'eau chez vous alors ? Ah, non aussi. Bon ben je vais me contenter de boire un petit verre de jus de raisin pour l'occasion, avec modération bien sûr.




Eh oui, comme vous l'avez remarqué, je ne poste pas forcément grand chose d'intéressant depuis que j'ai repris le blog. Mais patience. Je ne me force pas à garder le blog chaud juste pour le plaisir. Je prépare un petit projet qui, même s'il est encore loin d'être au point, fait son petit bonhomme de chemin. En étant optimiste, je dirai que ce sera prêt avant la fin du printemps. Sinon ce sera pour cet été.

En attendant, eh bien n'hésitez pas à passer de temps en temps pour voir où j'en suis et si vous êtes bon public, il y aura même peut être un article dans le tas qui vous plaira. Tout est possible.

Sur ce, rendez vous demain pour le nouveau numéro de Konoha Soir !

25 février 2013

Les trois ... quoi déjà ?

Vous connaissiez déjà les trois frères, cette fameuse comédie des Inconnus sortie en 94 dont la suite a été annoncée d'ailleurs récemment même si elle ne sortira sans doute jamais. Eh bien maintenant, vous allez pouvoir suivre les aventures de trois nouveaux trublions qui, même s'ils ne sont pas frères, n'ont rien à envier à notre trio national.

En effet, le 17 janvier dernier a débuté sur la chaîne américaine FX une petite série US sans prétention mais assez originale sur le fond. On suit un australien ancien acteur venu chercher du travail aux USA qui est accueilli par son pote et également coloc. Non ils ne sont pas gay. Enfin pas pour le moment. Quoi d'original là dedans ? Eh bien le "héros", Jim, est un connard de première qui n'hésite pas à dire tout haut ce qu'il pense de la manière la plus naturelle qui soit. Son ami joue le rôle du rabat joie qui essaie de réfréner ses ardeurs mais qui se laisse assez souvent emporté par les délires de son pote.

Et le troisième me direz vous ? C'est là que le show prend toute son originalité car il s'agit d'un paraplégique de la tête au pied depuis l'enfance. C'est aussi le frère du bon pote de Jim. Lors de sa première rencontre avec lui, il lui demandera s'il peut l'emmener dans un bar chaud car évidemment dans son état, c'est pas facile. Le premier épisode s'achève sur une note plutôt cocasse et le premier lien entre les trois protagonistes est solidement établi. La série peut commencer !




Bref, vous l'aurez compris, ce show est probablement la première création de l'année qui mérite toute votre attention. Les deux premiers épisodes sont déjà disponibles en VOSTFR, n'attendez pas pour vous jetez dessus !

Hein ? Ah oui, j'ai failli oublier de vous donner le nom de cette fameuse série, hé hé hé ... Il s'agit de LEGIT !

24 février 2013

Neige acte III

Comme on le dit toujours, jamais deux sans trois. C'est ainsi que la neige est de retour pour la troisième fois cette année, du moins en IDF ! Je ne sais pas pour vous mais moi, si j'adorais me rouler dans la neige étant gosse, elle me laisse à présent de glace. Surtout depuis que c'est moi qui paye les visites chez le toubib en fait.

Pour rappel, Météo France avait annoncé début décembre que l'hiver serait particulièrement froid. Bon de ce côté là, on peut sincèrement dire qu'ils se sont plantés. On est encore loin en effet de la vague de froid de février dernier où on était descendu jusqu'à - 14 °C ou encore l'hiver de 2005 avec ses - 12 °C. Par contre, ils ne nous ont pas avertis que l'on aurait droit à trois chutes de neige différentes.

Bon, je ne veux pas faire trop aigri non plus. La France a un climat océanique, c'est normal que le temps varie aussi souvent. Notez aussi que la neige n'est tombé que le week end cette année, laissant tranquille les braves gens travaillant plus pour gagner moins pendant la semaine. Mais la neige et moi franchement, ce n'est pas le grand amour. Surtout depuis que j'ai glissé sur un trottoir il y a deux ans à cause d'elle et que je me suis presque cassé le bras. Oui ça traumatise ce genre d'expérience. Et ouais, il m'en faut peu mais j'assume !

Enfin courage, le printemps sera là dans un peu plus de trois semaines. D'ici là, sortez couverts.

23 février 2013

AB : ce sera mieux au printemps tout compte fait

Lors d'un précédent article, j'avais fait mention de l'arrivée sur le marché de la SVOD d'un nouvel arrivant : AB productions, boîte qui est bien connu pour ce qu'elle a apporté à la culture française. La date qui avait été repoussée déjà maintes fois avait été fixée au 21 février. Apparemment, il y a eu cafouillage puisque la date est maintenant portée au 21 mars. Oui, en 2013.

En effet, ceux qui attendaient fébrilement le lancement du site pour jeudi n'ont pu être qu'extrêmements déçus de constater que la page d'accueil affichait toujours le vide intersidéral. AB a toujours l'air d'être en négociation avec les principaux marchands de bande passante (Orange, Free) pour pouvoir lancer son offre en toute quiétude. Elle se subdivisera en sept catégories : kids, spectacle, série, films, mangas, documentaires et sports. Preuve que AB veut voir les choses en grand, l'offre sera disponible à la fois sur PC, Mac, tablette et smartphone.

Néanmoins, à part peut être ses séries phares telles que Premiers baisers, AB ne proposera pas d'exclusivité comme l'a fait récemment Netflix avec la série House of Cards  par exemple. Peut être le financement d'une nouvelle sitcom pour quand le service sera un peu mieux installé ? Il subira principalement la concurrence de Canal + Infinity qui, même si le prix est légèrement plus cher (9,99e contre 6,99e), peut lui se vanter de proposer les séries canal en exclusivité comme Engrenages ou Reporters.

Eh bien, il ne reste plus qu'à attendre le printemps pour juger sur pièce.


22 février 2013

Les vrais héros sont éternels

Vous avez sûrement vu défiler un paquet de héros / superhéros depuis votre enfance. Certains vous auront marqué, d'autres moins, et vous en avez oublié une partie qui était seulement bonne à jeter. Parfois ces héros arrivent au cours d'un manga, d'une série, d'un film, d'un roman etc ... et leur histoire s'arrêtent au clap de fin. Mais il y a des héros, des vrais, qui ont tellement marqué les mémoires que leurs aventures ne s'arrêtent jamais, même pas après que leur auteur tire sa révérence.  La preuve avec l'un d'entre eux, Son Gôku.

Son Gôku ou Sangoku pour ceux qui n'ont jamais goûté à la VO (toutes mes condoléances pour eux) est bien sûr le héros de Dragon Ball pour ceux qui viennent de sortir de leur sarcophage. Le manga a connu un succès international très conséquent entre la fin des années 80 et les années 90. L'auteur a même rallongé son oeuvre de deux sagas majeures (arc Cell et arc Bûu) pour satisfaire son éditeur qui voulait exploiter la série au maximum. Mais l'auteur, ce bon vieux Toriyama Akira, a fini par en avoir marre et a fini par mettre le mot FIN à son oeuvre au grand désespoir de ses fans et de ses éditeurs




L'aventure s'arrêtera t'elle là pour autant ? Eh bien non ! Officiellement, et parce qu'il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis, Toriyama a accepté de superviser la réalisation d'un OAV de 35 minutes de son manga en 2008 et celui d'un film qui sortira en avril 2013. Parallèlement il y a eu aussi les jeux vidéos qui eux ont continué de fleurir, produisant du bon et du moins bon. Du côté du cinéma également avec le chef d'oeuvre absolu qui aura marqué les mémoires comme la pire bouse qui n'ait jamais existé, Dragon Ball Regression.

Néanmoins, le support d'origine de l'oeuvre reste le manga papier. Et de ce côté là, il faut bien reconnaître qu'il n'y avait plus grand chose. Toriyama lui même a bien semi parodié son propre manga avec une nouvelle oeuvre, Nekomaijin, qui est courte mais qui reflète bien tout le talent de l'auteur. Mais autrement, rien d'officiel.

Et les fans ? Dragon Ball ayant commencé en 1986, ceux ci ont forcément grandi depuis. Du moins physiquement. Et certains ont voulu rendre honneur à leur oeuvre préférée en la faisant renaître sur son fameux support d'origine. Et à l'ère d'internet, plus besoin d'éditeurs capricieux qui imposera son quota de sang, de scènes ecchi et de fillers dans l'histoire. Du fun, seulement du fun ! C'est ce que se sont donné comme objectif le duo Salagir / Gogeta Junior par exemple dans Dragon Ball Multiverse où on retrouve l'intégralité des personnages de la sage pour de nouvelles aventures. Le coup de crayon est très bien maîtrisé et même si le scénario souffre parfois de quelques longueurs, je vous conseille vivement sa lecture.

Evidemment, ça ne s'arrête pas là. Nombre d'auteurs en herbe ont voulus rendre hommage à Son Gôku et ses potes en les faisant revivre le temps d'une courte ou longue aventure. On peut citer encore par exemple Dragon Ball AF de Toyble qui, avec l'équivalent de déjà cinq tomes dotés d'un scénario et d'un style de dessin très bon, a su recréer une ambiance assez fidèle à l'originale. Notons également la production assez remarquable d'un auteur français, Goten-kun, qui a dessiné Ankoku. Une reprise originale des aventures de Gôku qui ne s'est jamais cogné la tête étant bébé et qui est donc resté méchant. Un scénario avec de multiples rebondissement et, chose assez rare pour un fan manga de plus de 400 pages, il y a une vraie fin même si elle ne plaira pas à tout le monde.




Et les autres ? Tout ce que j'ai écris s'applique aussi à des héros aussi connu que ceux de l'univers de Saint Seiya ou Hôkuto no Ken par exemple. Après, si vous cherchez la suite des aventures de héros comme Sailor Moon, il n'est pas impossible que vous ayez plus de mal à trouver.




21 février 2013

Une présentation de la Playstation 4 ... sans la Playstation 4

Sony a donné une conférence de presse cette nuit pour présenter sa nouvelle console de salon, à savoir la Playstation 4. Au programme quelques détails techniques, quelques démos de jeu en HD sur grand écran, de petites informations sur les qualités "sociales" de la console (facebook, cloud, messagerie etc ...). Néanmoins, il y avait un absent de taille. En effet, la console en elle même n'a pas été montré.

Imaginez un peu si Porsche présentait son nouveau modèle mais sans présenter physiquement la voiture elle même ? Car bon, quand on achète une Porsche, on en a en général rien à carrer des détails techniques. On l'achète pour pouvoir faire le kéké sur la route, narguer les misérables losers qui roulent dans leur Peugeot 307, dragouiller les minettes sur le trottoir et montrer que c'est nous qui avons la plus grosse. Ben c'est ce qui s'est passé à cette réunion. Pas de PS4. Juste une manette tenu par le testeur car bon, il fallait bien que quelqu'un fasse tourner le jeu.


Niveau hardware, la principale information à retenir est que l'architecture de la console sera basé sur du x86, exactement comme sur les PC. Cela devrait rendre les portages des jeux PC / consoles beaucoup moins délicats pour les développeurs qui pourraient sortir des versions plus similaires pour les deux versions. Notons aussi que la bête serait doté de 8 Go de mémoire GDDR5, ce qui est le minimum si le constructeur veut tenir la console jusqu'à la prochaine génération. Et bien évidemment, les jeux seront en 1080p désormais.


Destiny, un MMORPG présenté comme tournant sur PS4


Aucune information n'a été donné sur la connectique réseau, sur la possibilité d'installer un autre système, sur la rétrocompatibilité de la console, sur sa date de sortie, sur son design, sur l'épineuse rumeur que la PS4 ne pourrait pas lire les jeux d'occasion etc ... Bon apparemment le seul intérêt pour Sony de faire cette conférence était de griller Microsoft qui ne tardera pas lui aussi à faire l'annonce sur sa future console. 

Bref, si vous pensiez pouvoir fantasmer dès aujourd'hui sur la PS4, il va encore falloir faire durer un peu votre PS3.

20 février 2013

Konoha Soir est en retard !

Pour tous ceux et celles qui attendaient fébrilement le Konoha Soir de cette semaine, j'ai le regret de vous dire qu'il arrivera un peu plus tard que d'habitude.

En effet, suite à un mouvement social chez Konoha Editions, l'impression du journal a été retardé et ne devrait être livré que tard dans la nuit voire demain matin. Eh oui, même chez les ninjas, les syndicats peuvent foutre le bordel. Mais rassurez vous, l'ANBU est en train de régler la crise. Entre gens civilisés, on se comprend toujours.

Et pour faire écho à mon article d'il y a deux jours, bah on a maintenant droit à un flash back dans le flash back ! Mais où s'arrêteront ils ? Enfin ne nous plaignons pas. l'histoire avance, c'est déjà ça.

Je ne referai pas d'article pour signaler la sortie du nouveau numéro. Guettez bien la rubrique

19 février 2013

Pluto ou Pluton ?

En 2013, tout le monde vous dira qu'aller sur la Lune, c'est has been. Sur Mars ? Pareil, on a déjà envoyé pléthore de robots là bas. Jupiter ? Un grand nombre de sonde sont aussi passées devant. Saturne ? On a déjà la sonde Cassini en 2004. Uranus ? Une sonde sur Uranus ... Hum, mauvaise idée. Alors où ? Eh bien pourquoi pas sur Pluton.

Découverte par un américain en 1930, la planète fut baptisée Pluton du dieu du même nom. Un an plus tard, Disney baptisait le chien de son nouveau héros du même nom. En anglais, Pluton devient Pluto. Mais les adaptateurs se sont dit que ce serait quand même bien de garder le nom original. Eh oui, on en était pas encore aux adaptations foireuses du regretté Club Do. Jusqu'ici, seules des observations très imprécises de la planète avaient été faites. Se trouvant à 3 milliards de km de la Terre, dur d'être précis.

Néanmoins en 2006, après être passé par un nombre incalculable d'obstacles budgétaires, la sonde New Horizon voit le jour et est lancée le 19 janvier de la même année. Destination Pluton que la sonde atteindra en juillet 2015.


encore 874 jours avant d'atteindre Pluton selon le compteur de la NASA


Et une fois arrivée sur Pluton ? Eh bien la sonde la survolera pendant une journée avant de s'enfoncer encore plus loin. Plus loin ? Où ça ? Eh bien vers les centaines voire milliers de planètes naines qui composent en partie la ceinture de Kuiper pour essayer d'en étudier une. Il faudra bien sûr de la chance pour tomber sur une planète intéressante mais avec toutes les données qui pourront déjà être recueilli sur Pluton, la sonde fera faire un grand bond en avant à nos connaissances.

Et quand est ce qu'on lance une sonde sur une exoplanète ? Hum, le siècle prochain peut être.

18 février 2013

Naruto 621, on va savoir enfin ???

En relisant les premier tomes de Naruto, je me suis rendu compte que bien que le manga ait démarré en 1999, il existait encore pleins d'éléments de l'intrigue initiale n'ayant pas encore été résolus. Comment le combat contre Sandai et Madara s'est il déroulé ? Comment sont ils morts ? Quel est l'histoire du père de Kakashi ? Comment celui ci a t'il perdu sa coéquipière ? Sasuke est il vraiment gay ? Avec le gros flash back qui s'annonce, il semblerait que l'on ait enfin la réponse à ces questions.

Personnellement, ayant découvert Naruto en 2005, j'avais à l'époque été très enthousiaste sur l'histoire et ce fut très dur d'attendre chaque semaine. A présent, je lis assez indifféremment les chapitres plus pour savoir comment ça va se terminer que par vraiment grand intérêt. Car oui, l'histoire commence vraiment à accumuler les incohérences et les facilités scénaristiques. On ressuscite tout le monde à volonté, on fait passer des légendes vivantes pour de vrais tocards, on modifie le comportement de certains personnages (Orochimaru !) et on fait durer artificiellement l'histoire encore et encore pour le plaisir de faire des chapitres.

A présent, 14 ans plus tard, on va peut être enfin avoir droit aux dernières révélations que l'auteur nous dissimulait encore. Car effectivement qui d'autres que Shodai, le fondateur du village de Konoha, pourrait faire des révélations plus profondes ? Bon c'est pas de bol pour ceux qui n'aiment pas les flash backs, c'est pas comme si il y en avait pas déjà suffisamment dans l'animé. Mais au moins cette fois ci, ils vont vraiment servir à quelque chose. Croisons les doigts.

Ah oui et vous remarquerez que je prononce le nom japonais du premier Hokage en Shodai et non Shodaime. En japonais, le premier de quelque chose n'a jamais de suffixe "ime". Voilà, vous êtes moins coin maintenant si vous ne le saviez déjà pas comme 90% des gens qui font la faute.

Bon rendez vous mercredi alors !



17 février 2013

Ciné Dimanche, ça vous manque ?

Vous venez de passer un dimanche absolument parfait ? Pas un gramme de neige, une température plus ou moins correcte, pas de manifestations pour vous empêcher de vous balader peinard, votre copine a enfin répondu à la pluie de SMS que vous lui avez envoyé ... Bref, tout va bien. Alors comment finir la journée en beauté ? Ben un p'tit film d'horreur, ça peut pas faire de mal !

Pour ceux qui ont connu les années 90, il y avait sur presque toutes les chaînes un petit logo personnalisé avec écrit Ciné Dimanche ou mon Dimanche Cinéma par exemple (oui il faut pas copier mais faire semblant on peut). C'était la grande tradition de l'époque où toute la famille se retrouvait devant un film avant de retourner se faire exploiter au boulot le lundi matin.

Bien sûr, il s'agissait là de remonter le moral du bas peuple à peu de frais. Il n'y avait donc quasiment aucun film d'horreur de programmé. Mais maintenant, à l'ère du numérique, vous pouvez enfin choisir votre propre film et faire un gros FUCK à  la énième rediffusion des Bronzés font du Ski ! Maintenant, reste évidemment à se demander quoi regarder. Comme je suis généreux, je partage avec vous une petite découverte sympa faite il y a quelques jours :



Abandonnée, comme son nom l'indique, est une coproduction Espagne / Usa dont l'action se passe en Russie et qui raconte comme son nom l'indique le destin d'une femme abandonnée à la naissance qui revient sur sa terre natale. Le résultat est un petit bijou assez hors norme qui se savoure du début à la fin. Bien que ponctué de quelques petites invraisemblances, le scénario tient la route et retombe bien sur ses pattes. Le film fait moyennement peur mais tient en haleine le téléspectateur .

Bref, vous avez maintenant tout ce qu'il vous faut pour finir de passer un dimanche parfait :D

16 février 2013

On est, on est, on est les champions !

Ne vous inquiétez pas, vous n'avez pas raté la finale de la coupe du monde de 2054. Bien sûr, vous vous demandez alors de quoi peut bien être champion notre beau pays à cette époque des plus austères. Eh bien il faut chercher du côté de la Nouvelle Zélande et plus précisément chez une certaine petite société dont vous avez peut être entendu parler : MEGA

En effet, le site d'hébergement de fichier qui a succédé à Megaupload pour le plus grand plaisir de tous nos ayants droits nationaux a fait une petite annonce aujourd'hui. Il a indiqué les pays où les utilisateurs avaient le plus acheté de comptes premium. Et il s'avère que la France est en première position ! Vient ensuite l'Espagne, la Belgique, les USA et enfin l'Allemagne.

Ironiquement c'est probablement grâce à une de nos fiertés nationales, la loi Hadopi, que MEGA doit son succès chez nous. Cette entité administrative crée par  Sarkozy en 2009 s'est attaquée depuis trois ans aux seuls utilisateurs qui téléchargent illégalement via les réseaux P2P comme Emule ou Bitorrent. Ces réseaux ont du coup connu un assèchement non négligeable de leurs utilisateurs au profit des services d'hébergement de fichiers qui eux sont non surveillés.

La situation perdurera t'elle ? Hollande ne semble pas pressé de mettre un terme aux activités de la Hadopi qui elle même redouble d'efforts et d'imagination pour ne pas se laisser enterrer. Au final il se pourrait que la répression de masse inutile et même contre productive se poursuive encore plusieurs années, gâchant le potentiel extraordinaire qu'internet pourrait offrir à une offre équitable légale de films et de musique. Rappelons néanmoins que MEGA ambitionne de lancer bientôt un nouveau service baptisé MEGABOX où les artistes pourraient mettre leur production et recevoir une rémunération convenable.

A suivre, dans la bataille sans merci entre ceux qui veulent que le monde avance et ceux qui aimeraient qu'il reste tel que.


15 février 2013

Quand le ciel tombe sur nos têtes

Grosse journée pour les fans de météores / météorites aujourd'hui. Alors que la météo avait seulement annoncé qu'un météore d'environ 45 mètres de large allait frôler notre magnifique planète, elle n'avait par contre rien dit sur les petits enfants  qui l'accompagnaient. Sauf que pour eux, le bout de la piste était pour aujourd'hui.

Plus précisément ce matin et en Russie du côté de l'Oural. Alors que l'ex patrie du communisme avait déjà eu son météore en 1908 lors de l'incident de Toungouska qui à l'époque avait été ressenti jusqu'en France, voilà que ses petits frères ont eux aussi trouvé l'endroit à leur goût et s'y sont installés. Installation un peu brutale certes étant donné que plus de 1000 blessés ont été recensés dans la zone où les météorites se sont écrasées. 

Il se trouvait par ailleurs non loin de là une centrale nucléaire que les sympathiques météorites ont consenti à épargner. Il y a peu d'informations disponibles sur le degré de sécurité des centrales nucléaires là bas mais étant donné que même les nôtres ne sont pas conçues pour résister à une invasion de météorites, peu probable que leurs consoeurs russes le soit. 

A posteriori, l'astéroïde qui nous a frôlé il y a maintenant une heure à 20h25 n'a apparemment pas décidé de s'attarder plus que ça. Pas con l'astéroïde quand même. Même si faire un carton sur des humains l'aurait sans doute amusé, il s'est sans doute dit que ça ne valait pas la peine de passer le reste de son existence à être étudié par des savants fous entre quatre murs.

Bon ben ce sera peut être pour la prochaine fois alors.

14 février 2013

Saint Valentin, ça vous a plu ?


Alors que la journée consacrée à l'amour est sur le point de s'achever, que pourriez vous faire pour compléter cette magnifique journée ? L'amour ? Bon vous l'avez sûrement déjà fait que ce soit avec votre partenaire ou avec votre main. Pourquoi ne pas plutôt se faire un bon gros film d'horreur pour vous refroidir un peu ?

Il y a par exemple Meurtres à la Saint Valentin, un bon gros nanard qui a d'ailleurs eu droit à un remake assez récemment. Le survivant d'un accident dans une mine se réveille de son coma le jour de la st Valentin un an plus tard et a tellement les boules qu'il bute vingt deux type avant de se faire buter lui même. Dix ans plus tard, son fantôme revient toujours à la saint Valentin (je sais même plus pourquoi d'ailleurs mais passons) et continue son massacre. L'amour triomphera t'il ?

Evidemment, il y a aussi Mortelle Saint Valentin où l'acteur qui jouait autrefois Angel dans Buffy a participé. Je l'avais d'ailleurs regardé pour ça (époque fanboy de Buffy, tout ça) et même si ça casse pas trois pattes à un canard, ça se regarde. Le tueur est sympathique avec son masque de poupées, il y a des meurtres bien sanglants et le film regorge de jolies filles prêtes à se faire trucider, que demander de plus ?

Pour évoquer aussi les films de série B voire Z, on trouve aussi Hospital Massacre de 1983 où une pauvre infirmière avec de gros nibards se fait traquer par un gars encore plus pauvre qu'elle avait humilié il y a quelques années le jour de la saint Valentin. Le pauvre, s'il avait vécu à notre époque, il aurait pris son râteau par SMS comme tous les losers qui se respectent et personne n'en aurait jamais rien su.

Il y en a pleins d'autres qui tournent plus ou moins autour de la saint Valentin mais je n'en connais pas qui soit intéressants. La fiancée de Chucky est un vrai navet au sens propre qui mérite tout juste de servir de presse papier et le reste que je connais sont plus des thrillers que des films d'horreur.

Bien sûr, au cas où vous ne seriez pas encore rassasié, il vous reste une rubrique essentiel pour tout fan d'horreur de la saint Valentin qui se respecte : la rubrique fait divers des journaux de demain. Ce serait vraiment pas de bol s'il n'y avait pas au moins trois ou quatre petits faits morbides dû à une rupture, un divorce, un adultère etc ... Eh oui, après tout, il n'y a pas de jours pour faire des malheureux(se).

Et si vous avez passé une mauvaise saint Valentin, relativisez. L'année prochaine, vous regretterez peut être déjà de ne plus être célibataire !

13 février 2013

Votez, votez pour Konoha Soir !


Une nouvelle semaine, un nouveau chapitre palpitant de Naruto et par conséquent un nouveau Konoha Soir. Et toujours à l'heure !

Vos votes comptent pour décider de l'avenir de la rubrique donc ne soyez pas avares en clic sur le sondage. Ça ne prend qu'une seconde et ça pourrait changer vos vies (bon j'exagère à peine là).

Bon, je met en ligne le dernier numéro que les services postaux de Konoha m'ont livré. Z'avez vu un peu ? Même la guerre n'arrête pas le courrier là bas !


12 février 2013

Le bon flic

Vous êtes bien peinard dans votre fauteuil ce soir mais vous ne savez pas quoi regarder à part l'énième saison de Julie Lescaut sur TF1 ? Malheureux ! Changez vite de chaîne et lisez la suite, vous aurez économisé quelques heures de votre vie.

Je suis tombé il y a peu sur une mini série très sympa que seuls les angliches savent malheureusement faire. Et pourtant, je ne suis pas très fan des séries policière. Mais celle ci mérite vraiment le détour. Elle est sobre, humaine, noire et terriblement réaliste. Bienvenue dans l'univers de Good Cop




Dans la même veine que Luther pour ceux qui connaissent, Good Cop est une mini série en 4 épisodes diffusée par la BBC cet automne. Elle met en scène un policier  qui se retrouve pris dans une spirale de violence que le meurtre de son collègue par des voyous a engendré. L'action se situe à Londres comme beaucoup de séries anglaises et en parallèle de l'intrigue principale, chaque épisode aborde un fait divers de la vie courante où beaucoup se reconnaîtront.

La fin du dernier épisode laisse entrevoir une seconde saison bien que rien n'ait été confirmé par la BBC.





11 février 2013

Maj du lien

Comme indiqué dans ma brève de samedi, voilà donc le petit lien pour que vous puissiez vous aussi profiter de cet excellent film qu'est "Don't go to sleep". Qu'est ce que vous feriez sans moi hein :D

en dl :
www.tomorrow.com

en streaming :
http://www.purevid.com/v/242yzyQVP86BJGEy35ROS6143/

On peut remercier le dénommé "Cyrax" pour son sympathique vhs rip qui doit dater de plus de vingt ans mine de rien !

Et de mon côté, une longue quête s'achève. Mais une autre continue ! De prochains films introuvables peut être.


10 février 2013

Encore et encore de la neige !

C'est quand on croit que ça se termine que ça revient toujours sans crier gare. Alors que je m'apprêtais à passer un dimanche bien peinard, voilà que la neige repointe le bout de ses flocons ! Alors d'accord, il ne fait pas assez froid pour qu'elle adhère au sol mais ça n'empêche pas le sol d'être verglacé comme sur une patinoire / o \

ouais la photo date d'il y a 15 jours parce que j'avais la flemme de ressortir mon appareil


Que dit la météo ? Que ce soir il y aura de la pluie bien fraîche pour changer et que ça continuera jusqu'à demain soir. YEEPEEE !  \ o /

Enfin notez que je m'en fiche un peu, je ne prend pas les transports demain. Mais que voulez vous, c'est ma nature profonde de me soucier de mon prochain. J'aurais une petite pensée demain matin à ceux qui devront salir leur belles chaussures acheté 250e au salon de la godasse :...

Bon sur ce, je vais peut être investir dans des skis. On ne sait jamais, ce serait bête que la fin du monde tombe demain et de manquer ça parce que la neige bloque la route.



9 février 2013

Souvenirs cinématographique

Vous avez sans doute vu dans votre enfance des films qui vous ont marqué mais dont vous n'arrivez pas à retrouver la trace. Normal, vous n'avez souvent même pas le titre du film en question. Eh oui, quand on était gosse, c'était souvent les parents qui s'occupaient de mettre la vhs dans le magnétoscope ou qui faisaient le zapping.  Et quinze ans plus tard, vous repensez des fois à ce film que vous aimeriez bien revoir mais que vous ne savez pas comment retrouver.

Je suis évidemment dans ce cas là et comme vous j'ai du mal à retrouver certains titres. Néanmoins, j'ai pu il y a quelques mois retrouver le titre d'une petite perle que j'avais vu quand je devais avoir dix ans maximum. Il s'agit d'un film TV de 1982 dont le titre est "don't go to sleep" ou "Un enfant lumière" en français. Il s'agit à première vue d'une banale histoire de fantôme mais l'histoire va en fait se révéler plus profonde au fil du film jusqu'à atteindre son paroxysme à la fin. Vous aimez les enfants qui foutent la trouille ? Alors ce film est fait pour vous !



Malheureusement, ce film n'a jamais été édité en DVD ni même en VHS, du moins en France. On peut le trouver en version originale sur Youtube pour les anglophones mais évidemment, ceux qui l'auront vu dans leur enfance préféreraient le trouver en VF. Hélas, elle semblait avoir totalement disparu de la circulation. Jusqu'à ce qu'un beau matin (une après midi en fait mais on s'en fout), je tombe sur une release du film en français ! Vous vous rappelez de la joie que vous éprouviez quand étant enfant, vous ouvriez vos cadeaux pour y trouver la super copie du soldat G I Joe made in China dont vous rêviez ? Eh bien j'ai ressenti à peu près la même chose ! Woaw !!! \ o /

Comme j'aime partager avec mon prochain, je vous filerai prochainement un lien pour le regarder vous aussi. En ce moment, je dois réencoder le film pour mettre la bande son sur une version de meilleure qualité puis l'uploader ensuite. Ce sera disponible demain ou après demain.


8 février 2013

L'art de la publicité II

La pub nous fait rêver tous les jours même si on a l'habitude de la fuir. Quand vous avez acheté votre dernier écran plasma à 1200e, c'est bien parce que vous aviez vu sur une pub que c'était un super méga écran qui allait transformer votre vie. Pareil avec le 4*4 tout terrain que vous avez vu dans le dernier film de Bruce Willis et où vous vous êtes dit que ce serait trop cool de vous endetter sur 25 ans et d'en avoir un vous aussi. Le rêve est l'argument majeur d'une bonne publicité. Qu'est ce qu'on ne donnerait pas après tout pour voir un de nos rêves devenir réalité ?

Prenons la vie sentimentale. Qui n'a jamais rêvé de finir avec l'homme ou la femme de ses rêves ? Les sites de rencontre sont extrêmements présents sur la toile et ne sont pas avares de publicités pour se faire connaître. Un exemple :




Ici on a un site de rencontre ciblant plutôt la clientèle féminine. Il montre une brochette de portrait masculins divers et variés histoire de toucher un maximum de public. Et il rajouter une petite touche d'humour en plus. Que demander d'autre ? Ah oui, le top modèle sur la publicité n'est pas inscrit sur le site et a même un profil facebook le localisant en Argentine. Ah ben pas de bol pour ces dames. Mais qu'importe, il y en a sûrement d'autres comme lui donc Gertrude y va tête baissée !

Les mecs ne sont bien sûr par en reste et sont même une cible privilégiée de sites de rencontre disons plus exotiques. Prenons les hommes mariés par exemple :




Bon les femmes sur l'image ne sont pas terrible c'est vrai. Mais avec bobonne, c'est plus trop ça au lit et en plus elle commence à vous pomper l'air. Donc forcément quand vous tombez sur ce genre de pub, vous vous dites la larme à l'oeil que c'est génial et que vous allez pouvoir rencontrez des femmes qui comprendront ce que vous ressentez ! Sauf qu'ici même topo, les femmes sur la photo habitent un peu partout dans le monde mais pas en France. Car évidemment, peu de femmes mariées ont l'habitude de s'exhiber sur le web en criant au monde entier qu'elles sont fières de tromper leur mari. Faudrait quand même pas que ça se retourne contre elles quand elles divorceront et demanderont une pension alimentaire à leur ex mari !

Le web ne manque pas de publicité de ce genre dédiée à la gent masculine. En voici une autre qui prend cette fois pour cible les petits jeunes qui rêvent de se faire une femme de l'âge de leur mère :




Evidemment lorsque Charles-Emmanuel, 19 ans, voit cette publicité, il tombe des nues. Alors qu'il fantasmait depuis des années sur sa prof de sciences qui a 20 ans de plus que lui mais qui est belle à faire bander une momie, il voit que des femmes du même âge veulent rencontrer des jeunes comme lui ! Et d'après la photo, elles sont aussi belles voire plus que cette p*te de prof de sciences qui a en plus toujours refusé ses avances ! Sans plus attendre, Charles-Emmanuel clique comme un fou sur sa pauvre souris jusqu'à arriver sur le site où il voit des photos de rêve de femmes bien adultes qui veulent se taper des jeunes. En plus l'inscription est gratuite, trop bien ! Et à peine inscrit, voilà que Charles reçoit déjà des messages ! Mais pas glop, il se rend compte qu'il doit payer pour les lire. Enfin pas grave. Chaud comme il est déjà, sa carte bleue toute neuve ne va pas tarder à bouillir elle aussi. Et qui sait, avec un peu de chance il y aura un vrai profil dans le tas. Peut être.

Et comme les mecs sont une cible de choix pour les publicitaires puisque leur cerveau se met en mode OFF dès qu'ils voient la photo d'une jolie femme, voilà un dernier exemple parlant :




Regardez cette pauvre Zoé qui cherche désespérément un mec pour discuter en webcam. Evidemment, comme vous êtes un homme, un vrai, vous n'allez pas refuser son invitation. En plus, le site s'ouvre alors que vous avez cliqué accidentellement sur ses nichons à peine visibles plutôt que sur le bouton. Ah oui ça a l'air bien foutu comme site. Une fois arrivé, vous vous rendez compte qu'il y a en fait des centaines de femmes qui vous attendaient personnellement et qui vous envoient des messages vous suppliant de les prendre en cam. Ouh là là, vous allez pas leur refuser ça quand même ?!! Et merde pour Zoé qui n'a pas l'air d'être dans le tas de toute façon ! Vous décidez de prendre Julie qui a un cul d'enfer et là, à peine vous arrivez sur son salon qu'une fenêtre vous demande de payer un petit obole pour discuter avec elle. Bon allez c'est pas grand chose et vous allez avoir l'occasion de parler de sujets super intéressants. C'est donc parti pour 15 minutes à 2e. Mais après, fini. Si, si, c'est sûr !

Ah, il y aurait tellement à en dire sur les pubs ciblant les hommes comme les femmes sur le plan affectif. Evidemment, les publicitaires doivent les aborder de façon totalement différente car chacun a ses propres sensibilités. Les femmes seront sensibles au regard, au décor, à la position des mains, des bras, de la coupe de cheveux etc ... Les hommes eux seront sensibles au tour de poitrine par exemple. Oui, les hommes sont beaucoup plus simples à appréhender que les femmes. D'où la profusion de ce genre de publicité à leur égard.

La suite au prochain numéro !


7 février 2013

Ah ben si, y en a un en fait


Après m'être un peu botté les fesses pour me motiver à chercher une nouvelle régie de sondage, j'ai fini par trouver mon bonheur. Voilà donc le retour des sondages à gogo du blog.

Ce sondage s'adresse donc à tout le monde, que vous soyez de passage ou que vous veniez frénétiquement nous rendre visite chaque jour. Je verrai en fonction si la rubrique doit évoluer et de quelle façon.

Demain, retour de l'étude sur les publicités avec quelques nouveaux exemples savoureux. Restez sur vos gardes !


6 février 2013

Konoha Soir, et sans sondage !

Comme toutes les semaines, le Konoha Soir est dans les bacs ! Oui vous vous en fichez peut être, limite ça ne sert plus à rien d'en faire un article à chaque fois puisque vous êtes au courant maintenant. Mais une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal.

Et je n'ai toujours pas trouvé de régie de sondage pour remplacer l'ancienne. Bon ben du coup ce sera pour la semaine prochaine alors. En attendant, vous pouvez toujours vous servir de votre clavier et de vos dix doigts pour dire si la rubrique vous plait.

Bref, bon appétit pour les nouvelles !


5 février 2013

AB Productions revient

Les gens de ma génération se souviendront sans doute du fameux logo AB qu'il y avait avant un épisodes des fantastiques sitcoms de l'époque comme Hélène et les garçons ou la philo selon Philippe. Alors qu'on pouvait penser qu'ils avaient mis la clé sous la porte au vu de leur absence dans l'actualité, la société revient en force dans une offre de SVOD.

La SVOD pour les nuls, c'est une offre d'abonnement où pour un prix fixe, vous pouvez avoir accès à un catalogue de vidéos complet sans payer plus. C'est ce que proposera donc AB où en plus de son catalogue de sitcoms et de mangas vous trouverez vraisemblablement des films récents mais pas trop non plus, chronologie des médias oblige. Oui, c'est le prix de l'exception culturelle française. Sinon ce ne serait pas drôle.

Le site qui proposera l'offre, Jook Video, ouvrira le 21 février prochain si toutefois il n'y a pas de retard. En effet, la plateforme aurait dû être lancée le 15 novembre dernier pour être repoussée au 10 janvier puis à la date ci dessus. Le prix de l'abonnement sera de 6,99 euros par mois ce qui je trouve est convenable. Reste bien sûr à savoir ce qu'on y trouvera concrètement.

En tout cas, ceux qui voulaient se faire une intégrale de Premiers Baisers vont être servis !

4 février 2013

Qui a peur du noir ?

Une fois n'est pas coutume, j'ai envie de vous faire partager un film qui m'a fait bonne impression alors que je pensais que ce serait l'inverse. Oui on a tous eu sous le nez de supers jaquettes de la mort réalisées par des génies du marketing pour au final se retrouver face à un navet. Ici, la preuve que les deux ne sont pas incompatibles. Je parle de Don't Be Afraid ot the Dark


En effet, la jaquette au final représente assez fidèlement ce que le film va être : une sorte de conte de fées qui tourne au cauchemar. Car oui, au début, on a un peu l'impression de se retrouver dans un de ces contes pour enfant comme Cendrillon ou Blanche Neige. Pour ceux qui préfèrent les décors plutôt réalistes et contemporains, l'intérêt du film en prend un coup. Mais très vite, on retrouve nos précieux repères temporels et l'histoire commence à se mettre en place.

Mettons les choses au clair. Malgré le rouge écarlate qu'affiche la jaquette, il n'y a pas vraiment de scène gore dans le film. La magie de l'image de synthèse permet de mêler habilement ce qui est montré et ce qui est suggéré et contribue à instaurer une ambiance de plus en plus inquiétante autour de l'héroïne du film. On est certes dans le schéma habituel de la bonne petite famille américaine recomposée mais la recette mêlée à de juteux ingrédients comme la peur de l'obscurité et les références au folklore légendaire celtique rends une saveur particulière à l'ensemble.

Seul petit bémol peut être, la fin. SPOILERS pour ceux qui n'ont pas vu le film ! Lorsque Kim se fait happer dans le trou sans fond, cela aurait été logique que son futur ex mari essaie de récupérer son corps en essayant de faire détruire le fourneau et de creuser le sol. Pas lui bien sûr hein, des employés prévus pour ! Après tout, il n'avait pas l'air fauché. Enfin, peut être l'a t'il fait, l'ellipse temporelle tombe un peu vite sans que l'on sache vraiment comment ça se soit passé entretemps.

Bref, un bon film que je recommande !


3 février 2013

Voix, es tu là ?

Alors que les gens qui préfèrent vivre dans la vraie vie ont bien fait la fête hier soir, nous gens du web profitons du dimanche pendant que les autres récupèrent. Et comme c'est le moment de la semaine où on aime bien déconner, voilà de quoi se marrer un peu.

Vous avez sûrement déjà rêvé qu'une belle androïde vous déclare sa flamme ou bien qu'elle dise que vous êtes le meilleur blogueur du monde. Eh bien depuis quelques temps, votre rêve peut devenir réalité avec les logiciels à voix synthétique. Ces petites applications loin d'être révolutionnaires permettent de taper un texte et de lui donner vie en demandant à une voix d'homme ou de femme de la lire.


Imaginez un peu, votre boss a la même voix ou presque que Bruno du logiciel. Eh bien vous lui faites dire des tas d'insultes et grossieretés autres. Ou mieux encore, vous prenez le téléphone, vous appelez sa femme et vous faites dire à "Bruno" (qui vous a confié récemment qu'il voulait divorcer) qu'il l'aime à la folie et qu'il restera avec elle jusqu'à la fin de ses jours !

Bon je vous laisse, Claire n'arrête pas de m'appeler.


2 février 2013

Hurlements 4



Après un petit passage à vide de hum ... cinq ans, me revoilà dans la course ! Rappel de la raison du pourquoi cette rubrique a été créee : grand fan  du manga Naruto, c'est naturellement que j'ai été dévoré des histoires annexes écrites par des fans. Des fanfictions pour ceux qui n'auraient pas compris. Le problème, c'est que si la passion est là, le talent lui est souvent aux abonnés absents. Bon c'est compréhensible, tout le monde ne peut pas avoir une plume à la hauteur d'un Shakespeare ou d'un Molière. Mais il y a des limites quand même ... Du coup, j'ai voulu mettre bien en évidence pourquoi une grande partie des fanfictions de Naruto étaient juste de la m*rde !

Comme je l'ai précisé plus haut, j'ai un peu délaissé les fanfictions ces dernières années, me concentrant juste sur le manga en lui même. Mais ce week end, je me suis dit pourquoi ne pas reprendre les mauvaises habitudes ? Je me rend donc sur fanfiction.net, plein d'espoir, en me disant que ça n'a pu qu'évoluer dans le bon sens. Déjà premier constat, les titres de la section manga ne sont plus classés par ordre alphabétique mais par ordre décroissant selon le nombre d'histoires disponible. Bien sûr, Naruto est devant, très très loin devant avec plus de 322 000 histoires publiées (*_*) et avec Inuyasha en seconde position avec seulement environ 105 000 histoires. Bon évidemment, ce sont les chiffres toutes langues confondues. Comme mon anglais est un peu rouillé, je sélectionne seulement les histoires en français pour voir un peu.

Mais alors que je m'apprête à me retenir de pousser un cri déchirant en pressentant du lamentable spectacle qui m'attend, eh bien je suis à ma propre grande surprise agréablement surpris (oui pléonasme je sais). Des succincts résumés des histoires que je peux voir sur la première page, ça n'a pas l'air trop mal à première vue. Les textes sont écrits dans une langue compréhensible et les titres sont accrocheurs. Soit, je prend la première histoire intitulée "les jeunes et les agités de Konoha" écrit par drielack. Les héros sont Naruto et Hinata, ok ... Le résumé du contexte est un peu rapide (Naruto est Hokage mais il se sent seul blablabla) mais je ne m'arrête pas là. J'attaque le premier chapitre. Je l'ai trouvé très moyen malgré le fait que ce soit correctement écrit. On passe trop vite du coq à l'âne, idée de Naruro devenu Hokage vu et revue mille fois déjà et déroulement trop rapide. Je regarde le titre des autres chapitres et ... ouh là là : the bachelor, medal of honor, paparazimaru ... Bref, il ne manque plus que star ninja et le compte y sera. Suivant !!!

Deuxième histoire, un mélange d'un RPG avec Naruto. Je choisirai de ne pas la lire car en plus de ne pas trop aimer les cross over, il faut un certain talent pour harmoniser deux univers différents dans une seule histoire sans tomber dans le n'importe quoi. Bref, troisième histoire donc, Star écrite par Hiyo et Loveless. Les héros sont Naruto et Sasuke. M'ouais ... Le résumé fait peur, Sasuke est devenu une super star capricieuse, lol. Mais je ne me laisse pas impressionner comme ça, c'est mon nindo ! Bref, le prologue, Sasuke est un ado gothique qui porte des t shirt avec une tête de mort et qui chante de la merde, OK. Itachi avec une cravate qui regarde ce lamentable spectacle et qui téléphone en demandant si son petit frère peut s'inscrire à leur école de musique. Car oui, c'est connu, c'est quand on est une star mondialement reconnu qu'on s'inscrit dans les écoles de musique ! D'ailleurs, Brad Pitt devrait s'inscrire aux cours du soir du théâtre de New York cette année.

Bon, je m'attarde pas sur la suite, j'ai compris. Quelle est la suite ? Un cross over avec Card Captor Sakura ? Noooon !!! Et si Naruto et Sasuke étaient hyper populaires dans dix ans et prenaient parti pour le mariage gay ? NOOOOOOOON !!! Et si Kakashi devenait un super prof de banlieue qui allait retourner la tête de Sasuke ? Pitié ! Hinata et Itachi en boîte de nuit qui font des ravages ? N'en jetez plus, je me rend !!!

Eh bien ma première impression était mauvaise, les lieux n'ont pas du tout changé ! Enfin si un peu quand même, les écrivains en herbe d'il y a cinq ans sont passés du collège au lycée ce qui a je l'avoue amélioré l'orthographe et la syntaxe des histoires. Mais niveau créativité, ça reste hélas assez proche de zéro. Et puis c'est quoi toutes ces histoires centrées sur des couples invraisemblables ? Sérieusement, on tombe vraiment dans le glauque malsain sur certaines histoires (le truc Kakashi Sasuke beurk !). Alors ok, on a tous des fantasmes tordus et ça peut être excitant de les mettre en pratique. Mais alors, c'est sur fantasmes.net qu'il faut aller bordel !!!

Enfin, tout n'est pas si noir que ça quand même. Je suis tombé sur quelques petites perles lors de ma visite : le lien, écrit par Pain sensei, qui narre une histoire dans une sorte de monde parallèle à l'histoire originale où Naruto existait bien avant sa naissance et où il a tissé des liens très fort avec les bijuus. Je n'ai lu que le premier chapitre mais ça semble prometteur ! Je reviendrai peut être dessus lors d'une de mes critiques. Il y a aussi freedom to Versailles écrit par Manatilol qui a l'air complètement barré !

Bref, la rubrique hurlements a encore un bel avenir. Comme j'aime être méchant, je démonterai sans doute prochainement une fic juste pour le plaisir comme au bon vieux temps. Tremblez auteurs sans talents !

1 février 2013

Pour vivre heureux, vivons caché

La lecture d'une mésaventure arrivée à une automobiliste m'a rappelé ce vieux dicton qui dit que l'homme avisé se vante le moins possible. Car la tête, c'est comme la b*te. Plus elle grossit et plus elle devient incontrôlable. Et surtout, elle finit toujours par atterrir au mauvais endroit au mauvais moment.

Tout le monde connaît l'emblématique émission Envoyé Spécial de France 2 même si en réalité, la chaîne se contente d'acheter les reportages à des journalistes indépendants et de faire l'énorme effort de coller son logo dessus. L'un deux à évoqué la fraude aux péages routiers en suivant une automobiliste qui, ravie d'avoir son heure de gloire, s'est fait un plaisir de dévoiler tous ses supers trucs pour frauder. Bien sûr, cela s'est fait à visage caché, voix contrefaite et même rouge à lèvres différent, tout ça ... Sûr qu'elle s'est dit que les flics allaient pas la reconnaître.

Eh bien perdu ! Ces idiots de flics qui doivent même pas savoir compter jusqu'à deux ont réussi en recoupant les informations qu'ils avaient sur le reportage (couleur et marque de la voiture) et les caméras de surveillance à remonter jusqu'à la fraudeuse indélicate. L'histoire ne précise pas si les flics ont été regarder son profil facebook où il devait sûrement être précisé également qu'elle était fière de frauder les péages avec son statut "chuis sur l'autoroute gratuitement loool !"

Bref, cette nouvelle mode qui consiste à s'incriminer soi même fait des ravages en ce moment. Je passerai bien sûr sur les kékés qui mettent sur Youtube leurs supers vidéos de ouf où ils roulent à 200 km/h sur une route limitée à 50 où quand ils exhibent fièrement leur alcootest positif avant de prendre le volant.

Comme disait Coluche, le temps ne fait rien à l'affaire : quand on est con(ne), on est con (ne).